Tous les articles par Matthieu

France Info – √Čducation : un camping-car am√©nag√© en salle de classe pour proposer des cours particuliers dans les zones rurales


C’est la derni√®re ligne droite pour les r√©visions du brevet des coll√®ges, qui d√©butera lundi 28 juin. En Normandie, une enseignante a d√©cid√© de sillonner les routes rurales √† bord de sa caravane pour proposer des cours particuliers. 

Depuis deux ans, les journ√©es de Audrey Kistler commencent √† bord d’un camping-car. Elle est devenue ¬ę¬†Professeur Truck¬ę¬†, une enseignante itin√©rante, propri√©taire d’une √©cole mobile. ¬ę¬†Ce n’est pas forc√©ment facile pour les parents de se d√©placer, de venir par exemple √† Caen, o√Ļ il y a plus de structures de soutien scolaire¬ę¬†, confie Audrey Kistler, qui propose ainsi ¬ę¬†de venir √† domicile et de leur proposer le m√™me service qu’ils trouveraient dans une grande ville, mais devant chez eux.¬ę¬†

Une salle de classe sur un parking 

Pour proposer du soutien scolaire, Audrey Kistler sillonne la campagne normande. Ce matin-l√†, elle a choisi un parking de Vire (Calvados) pour installer sa salle de classe. Dans moins de 10 m√®tres carr√©s, elle pr√©pare ses deux √©l√®ves de troisi√®me aux √©preuves du brevet des coll√®ges. ¬ę¬†Je trouve √ßa mieux ici qu’en cours, parce qu’on peut apprendre certaines notions, qu’en cours, on fait √ßa vite fait¬ę¬†, se r√©jouit Lucas Duchey, coll√©gien. ¬ę¬†Dans la classe, c’est toujours un petit peu dissip√©, donc je comprends mieux ici¬ę¬†, glisse Esteban Lechevallier, l’autre √©l√®ve. Audrey Kistler a d√©pens√© 40 000 euros pour r√©am√©nager son camping-car ; le concept est unique en France, et indispensable dans certaines communes rurales isol√©es. 

innovant.fr РUn camping-car aménagé en salle de classe pour donner des cours

Un professeur originaire de Normandie a d√©cid√© de tester un syst√®me innovant pour motiver ses √©l√®ves. En effet, elle a imagin√© un camping-car permettant de circuler dans toute la commune, et ainsi de donner des cours √† tout le monde plus facilement. On parle ici du Professeur Truck !

Une idée innovante dans l’enseignement

Audrey Kistler est professeur et a décidé d’arrêter de donner des cours à domicile pour tester une manière plus innovante d’apprendre à ses élèves. Elle a aménagé un camping-car pour créer une salle de classe mobile en 2019. Tout le monde peut faire appel à ses services, et l’idée ne manque pas d’originalité.

En effet, elle part enseigner en garant sa salle de classe ambulante ou elle le d√©sire. Tout a √©t√© am√©nag√© pour que les √©l√®ves ne manquent de rien. On retrouve des ordinateurs, une imprimante, des manuels scolaires, un tableau interactif. Elle a expliqu√© son concept : ¬ę Pour le confort de tout le monde, il y a des sanitaires, du chauffage pour l‚Äôhiver et la climatisation pour les premiers beaux jours. Dans un souci √©cologique, il est √©quip√© de panneaux solaires photovolta√Įques et est donc enti√®rement autonome √©lectriquement. ¬Ľ

Un enseignement plus proche de l’élève

Le Professeur Truck se déplace dans toute la Normandie, et tous les élèves peuvent faire appel à ses services. Elle propose des cours particuliers et collectifs ainsi que des remises à niveau. Les élèves disposent ainsi d’un enseignant qui peut réellement s’adapter à leurs besoins. Souvent, il s’agit d’un appui complémentaire pour les enfants déjà scolarisés et en difficulté.

Le camping-car d√©ambule aussi pendant les vacances, ce qui permet donc aux √©l√®ves de s‚Äôam√©liorer lorsqu‚Äôils n‚Äôont pas √©cole. L‚Äôinstitutrice donne des cours g√©n√©raux, de fran√ßais, de math√©matiques, de chimie‚Ķ et s‚Äôadapte √† tous les niveaux. Quelle bonne id√©e, il fallait y penser !

La Manche libre – Vire. Avec ¬ę¬†Professeur truck¬†¬Ľ, une autre fa√ßon de r√©viser

Au­drey Kist­ler avait lan­cé des cours par­ti­cu­liers en cam­ping-car. Avec le co­ro­na­vi­rus, la for­mule évo­lue en ce mo­ment-même.

Do¬≠t√©e d’une so¬≠lide car¬≠ri√®re dans l’in¬≠dus¬≠trie puis de quelques an¬≠n√©es d’en¬≠sei¬≠gne¬≠ment ‚Äúclas¬≠sique‚ÄĚ en classe, Au¬≠drey Kist¬≠ler a lan¬≠c√© l’au¬≠tomne der¬≠nier une ac¬≠ti¬≠vi¬≠t√© de cours de sou¬≠tien pour √©l√®ves en dif¬≠fi¬≠cul¬≠t√© avec les ma¬≠th√©¬≠ma¬≠tiques et autres dis¬≠ci¬≠plines scien¬≠ti¬≠fiques ar¬≠dues. Et l’ac¬≠ti¬≠vi¬≠t√© a d√©¬≠mar¬≠r√© fort fin 2019 et d√©¬≠but 2020. Ma¬≠ni¬≠fes¬≠te¬≠ment, il y avait un be¬≠soin.

‚ÄúComme il y a mon lo¬≠go sur mon cam¬≠ping-car, un jour, une voi¬≠ture m’a sui¬≠vie dans tout Vire et au bout d’un mo¬≠ment, une ma¬≠man en est des¬≠cen¬≠due, en me di¬≠sant qu’elle avait ab¬≠so¬≠lu¬≠ment be¬≠soin de moi pour don¬≠ner des cours √† son en¬≠fant !‚ÄĚ,

ex¬≠plique Au¬≠drey avec le sou¬≠rire. La professeur s’√©tait bien ren¬≠due compte, quand elle en¬≠sei¬≠gnait de¬≠vant une classe d’une tren¬≠taine d’√©l√®ves, que les √©l√®ves en dif¬≠fi¬≠cul¬≠t√© sur cer¬≠taines no¬≠tions-cl√©s de pro¬≠grammes au¬≠raient vrai¬≠ment bien be¬≠soin d’un coup de pouce per¬≠son¬≠na¬≠li¬≠s√©. C’est fon¬≠da¬≠men¬≠tal pour ne pas d√©¬≠cro¬≠cher com¬≠pl√®¬≠te¬≠ment √† un mo¬≠ment cru¬≠cial de l’an¬≠n√©e sco¬≠laire.

Nou­veaux cours à dis­tance

Elle a donc peau¬≠fi¬≠n√© son concept de professeur qui se rend √† do¬≠mi¬≠cile en cam¬≠ping-car tout √©qui¬≠p√© comme une salle de cours. De¬≠puis le lan¬≠ce¬≠ment de l’ac¬≠ti¬≠vi¬≠t√© de ‚ÄúProfesseur truck‚ÄĚ, les cours se sont en¬≠cha√ģ¬≠n√©s nom¬≠breux pour re¬≠mettre √† ni¬≠veau de nom¬≠breux √©l√®ves, ly¬≠c√©ens ou plus jeunes. Le cam¬≠ping-car a √©t√© am√©¬≠na¬≠g√© avec ta¬≠bleau nu¬≠m√©¬≠rique, ali¬≠men¬≠t√© par pan¬≠neaux so¬≠laires et, bien s√Ľr, √©ta¬≠g√®res ac¬≠cueillant de bons vieux ma¬≠nuels pa¬≠pier de ma¬≠th√©¬≠ma¬≠tiques. Les cours ont com¬≠men¬≠c√© avec un, deux, trois ou quatre √©l√®ves de m√™me ni¬≠veau au¬≠tour de la table du cam¬≠ping-car, entre Flers et Saint-L√ī, avec un coeur de zone √† Vire Nor¬≠man¬≠die. Les √©l√®ves comme Ra¬≠pha√ęl Ge¬≠henne, en classe de pre¬≠mi√®re, ont ap¬≠pr√©¬≠ci√© les ex¬≠pli¬≠ca¬≠tions et les exer¬≠cices. ‚ÄúIl faut un d√©¬≠clic‚ÄĚ, com¬≠mente Mme Kist¬≠ler, en p√©¬≠da¬≠gogue aver¬≠tie. En ce prin¬≠temps, comme dans de nom¬≠breux autres do¬≠maines, la si¬≠tua¬≠tion a chan¬≠g√© avec l’√©pi¬≠d√©¬≠mie de Co¬≠vid-19 et Au¬≠drey Kist¬≠ler mo¬≠di¬≠fie donc elle aus¬≠si son or¬≠ga¬≠ni¬≠sa¬≠tion. La dis¬≠tan¬≠cia¬≠tion so¬≠ciale exi¬≠geait de chan¬≠ger de m√©¬≠thode. Elle a d√©¬≠ci¬≠d√© de mettre en place des cours √† dis¬≠tance, gr√Ęce √† un sys¬≠t√®me so¬≠phis¬≠ti¬≠qu√© de vi¬≠sio¬≠con¬≠f√©¬≠rence. C’est la nou¬≠veau¬≠t√© qui vient d’√™tre ins¬≠tau¬≠r√©e de¬≠puis peu. Et for¬≠c√©¬≠ment, en ces temps d’iso¬≠le¬≠ment des en¬≠fants loin des √©ta¬≠blis¬≠se¬≠ments, des profs et des ca¬≠ma¬≠rades de classe, la d√©¬≠mo¬≠ti¬≠va¬≠tion sco¬≠laire peut guet¬≠ter √† chaque ins¬≠tant. Donc l’offre de cours d’Au¬≠drey Kist¬≠ler est par¬≠ti¬≠cu¬≠li√®¬≠re¬≠ment utile !